Articles pour ce tag | Frais professionnels

Frais déductibles pour un indépendant à titre complémentaire : 2 cas particuliers

Nous avons vu qu’un indépendant à titre complémentaire peut déduire un certain nombre de frais professionnels selon les mêmes principes qu’un indépendant à titre principal.  Ces frais doivent être nécessaires pour l’acquisition ou le maintien de ces revenus, ils doivent être prouvés par des documents justificatifs et ils doivent être raisonnables. Il existe encore deux […]

Lire la suite

Quels frais un indépendant à titre complémentaire peut-il déduire ?

Un indépendant à titre complémentaire peut donc, comme nous l’avons vu, avoir pas mal de frais. La bonne nouvelle est que – tout comme son collègue à titre principal – il peut déduire ces frais de ses revenus. Frais professionnels réels et raisonnables Pour l’indépendant à titre complémentaire, les mêmes principes sont d’application que pour […]

Lire la suite

Ce que vous devez encore faire avant le 31 décembre pour gagner de l’argent

L’année est presque terminée, et nous avons bien d’autres choses en tête. Il serait cependant dommage de perdre quelques centaines d’euros par distraction ! Pour cette raison, nous voulons vous rappeler certaines choses que vous pouvez encore faire avant la fin de l’année pour gagner de l’argent. Les impôts sont calculés par année calendrier, c’est […]

Lire la suite

Qu’est-ce qu’un ‘back- et un future service’ ?

Un backservice peut être intéressant en tant qu’indépendant pour se constituer une pension complémentaire dans le cadre d’un engagement individuel de pension. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et qu’est-ce qu’un future service ? Un engagement individuel de pension ou EIP est un produit en vertu duquel une société verse des primes pour la constitution […]

Lire la suite

Les possibilités de déduction pour les indépendants

Au ‘café du commerce’, on entend parfois que “les indépendants peuvent déduire beaucoup de choses”. Est-ce exact ? Et si oui, quelles sont les possibilités ? L’indépendant paie des impôts (impôt des personnes) sur ses revenus professionnels nets. C’est la différence entre les revenus professionnels bruts et les frais professionnels. Quatre conditions doivent être remplies […]

Lire la suite

Un employeur peut-il exiger le remboursement de frais de formation ?

De plus en plus d’employeurs offrent à leurs salariés des opportunités de suivre des formations. Ceci constitue une plus-value, aussi bien pour l’employeur que pour ses travailleurs. En outre, l’employeur peut déclarer ces frais comme dépenses professionnelles. Pour l’employeur, cela constitue cependant également un investissement dont il peut espérer un rendement. Mais qu’en est-il si […]

Lire la suite

Comment puis-je au mieux être remboursé pour mes frais ?

Celui qui gère sa propre société, doit plus d’une fois avancer de l’argent de sa propre poche. Et il est normal qu’il puisse récupérer ses frais. Cela peut se faire de trois façons : sur base de pièces justificatives, avec un montant forfaitaire, ou par une combinaison des deux. Ceci est très important pour la […]

Lire la suite

5 façons de vous verser une rémunération d’indépendant

Les salariés reçoivent traditionnellement leur salaire sur leur compte chaque mois. Mais un indépendant dispose de plusieurs possibilités pour s’octroyer une rémunération ou se faire payer par sa société. Il peut tout d’abord se verser un salaire brut : c’est la méthode la plus courante. Dans ce cas, vous êtes taxé via l’impôt des personnes. […]

Lire la suite

Le fisc peut-il accepter plus de frais professionnels que de revenus après l’âge de la pension ?

Nous avons vu de quelles circonstances le fisc tient compte pour déterminer s’il est permis de déclarer plus de frais professionnels que de revenus. Un grand principe est qu’il faut tenir compte de l’aspect raisonnable des frais et du caractère temporaire de la situation défavorable. On ne peut donc partir du principe que les frais […]

Lire la suite

Le fisc peut-il accepter plus de frais professionnels que de revenus ?

La réponse à cette question n’est pas simple. Il est important de distinguer différentes situations. Il faudra tout d’abord faire la distinction entre une activité principale et une activité complémentaire. Ensuite, il est nécessaire d’examiner s’il s’agit du lancement d’une activité, de circonstances exceptionnelles et temporaires, ou d’une situation (précaire) durable. Finalement, le fisc tiendra […]

Lire la suite