Combien d’impôts payez-vous en tant qu’indépendant ?

La question est simple, mais la réponse ne l’est pas du tout. Elle dépend notamment de la question de savoir si vous travaillez dans le cadre d’une société ou non.

Société ou pas ?

Un indépendant peut travailler seul ou via une société. Différentes considérations peuvent jouer un rôle dans son choix :

  • une protection supplémentaire (par ex. SARL)
  • pas d’obligations comptables (par ex. SNC)
  • grandeur d’ordre du bénéfice

Les tarifs des impôts des sociétés sont inférieurs à ceux de l’impôt des personnes. Si votre activité indépendante doit vous rapporter un bénéfice considérable, mieux vaut créer une société. À défaut, vous devrez payer le prix fort pour l’impôt de personnes.

Tarifs de l’impôt des sociétés

  • Le taux de base de l’impôt des sociétés passera de 29,58 % en 2018 à 25% en 2020.
  • Pour les PME, le taux sur la première tranche de 100.000 € de bénéfices sera de 20.40 %, qui sera arrondie à 20% à partir de 2020. Pour cela, ils doivent remplir un certain nombre de conditions. Deux importants sont :
    • Qu’au moins un gérant doit recevoir une rémunération d’au moins 45 000 €. Si le résultat imposable est inférieur à 45.000 €, il suffit que la rémunération d’un gérant soit égale au montant de ce résultat. Vous pouvez lire plus d’informations à ce sujet dans cet article.
    • Que les actions sont détenues à plus de la moitié par des personnes physiques.
  • Jusqu’à présent, une société perdait le droit au « taux réduit » lorsqu’elle versait plus de 13 % du capital libéré à titre de dividendes. Cette règle ne vaut désormais plus.
  • La contribution complémentaire de crise sera réduite à 2% à partir de 2018 et disparaîtra à partir de 2020.

L’impôt des sociétés est prélevé sur le bénéfice de l’entreprise.

Tarifs de l’impôt des personnes (revenus 2018)

Tranche de revenus Tarif
€ 0,00 – € 12.990,00 25 %
€ 12.990,00 – € 22.290,00 40%
€ 22.290,00 – € 39.660,00 45%
à partir de € 39.660,00 50%

 
L’impôt des personnes est prélevé sur le salaire que la société vous paie.

Renseignez-vous auprès de votre comptable

Vous devez discuter ensemble de la méthode la plus avantageuse. Il y a encore d’autres façons de sortir de l’argent de votre société, comme le tantième,  …

  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook

, ,