Accroître sa concentration pour travailler plus efficacement en 2018

Dans un monde au rythme toujours plus effréné, où règne l’hyperconnectivité, rester concentré et productif constitue un véritable défi. Comment garder l’emprise sur votre travail? 

Une étude américaine a révélé que certains vont jusqu’à balayer 5000 fois par jour l’écran de leur Smartphone, à la recherche du dernier e-mail ou message sur Facebook. Vous aussi, vous faites partie de ces gens qui doivent vite envoyer un message sur WhatsApp à un groupe d’amis avant de se mettre au travail? 

Gérer son temps

Pas facile, en effet, de résister à la tentation des réseaux sociaux. Leur conception vous pousse, telle une drogue, à y revenir sans cesse. Vous y passez ainsi plus de temps que prévu au départ. Avoir et garder une emprise sur son travail est donc loin d’être une sinécure de nos jours. L’abondance des livres numériques gratuits vous promettant une plus grande productivité et une meilleure gestion du temps n’a par conséquent rien de surprenant. Une méthode de gestion du temps toujours populaire est la technique Pomodoro, développée à la fin des années 1980 par Francesco Cirillo. Elle doit son nom à l’usage du minuteur en cuisine, en forme de tomate. L’idée de base consiste à commencer par dresser une liste des tâches que vous voulez accomplir, assorties du nombre de « pomodoros » nécessaires, c.-à-d. des périodes de 25 minutes de concentration. Dès que vous entamez votre tâche, assurez-vous de proscrire tous les éléments perturbateurs (réseaux sociaux, téléphone, etc.). À la fin de chaque pomodoro, octroyez-vous une pause de trois minutes et marquez 15 à 30 minutes de pause après un cycle de quatre pomodoros. Cette méthode vous permet non seulement de mieux organiser votre travail, mais aussi de réserver plus de temps libre.

Un bon début, c’est déjà …

Cet adage, bien connu, s’applique aussi à notre journée de travail. Ce que vous faites la première heure de votre journée détermine en effet le degré de productivité et de créativité de votre journée entière. Un fait non négligeable. En démarrant la journée sur Facebook et dans vos e-mails, vous gaspillez d’emblée une partie de votre énergie. Et ce serait dommage, car on a plus d’énergie le matin. Commencez donc votre journée par des tâches essentielles – quel que soit le sens que vous donnez à ce concept – et effectuez celles moins importantes entre deux jobs traités.

Halte aux habitudes non productives

Veillez à désactiver les sons de notifications vous avertissant de l’arrivée de nouveaux messages : vous serez automatiquement moins enclin(e) à consulter votre téléphone. Ou réglez celui-ci en mode silencieux.

Mettez-vous moins la pression et n’émettez pas de suppositions. Le fait que votre client vous annonce une tâche « urgente » n’est pas forcément synonyme de livraison le jour même: cela peut éventuellement attendre demain. Convenez d’arrangements clairs et n’acceptez pas plus de travail que vous ne pouvez en assumer. Vous vous épargnerez ainsi une bonne dose de stress.

Marquez des pauses : rester des heures d’affilée derrière votre ordinateur au point de ressentir des douleurs au niveau des épaules n’a rien de productif. Prenez une bouffée d’air frais ou faites du sport sur le temps de midi. De quoi faire le plein d’énergie avant de vous remettre au travail.

Le multitâche nuit à votre cerveau

Cessez de faire plusieurs choses à la fois. Notre cerveau n’est pas programmé pour le multitâche, et cela demande énormément d’énergie. De plus, les études démontrent que les habitués du multitâche ont une moins bonne mémoire que la moyenne. Quand on dépose ses clés quelque part sans faire attention, on ne laisse aucune chance à son cerveau de s’en souvenir.

Le focus à 100 %

L’unique solution est donc: garder le focus. S’occuper exclusivement de la tâche du moment, car il faut beaucoup de temps pour retrouver sa pleine concentration après une interruption pour l’envoi d’un e-mail ou d’un message Facebook.

Par exemple, essayez d’analyser en soirée, une fois le travail terminé, votre priorité du lendemain. En effet, vous avez encore à ce moment-là votre travail bien à l’esprit et disposez d’une bonne vue d’ensemble. De plus, cela vous permet de vous mettre directement au travail le lendemain, sans avoir à réfléchir au bout par lequel commencer.

Prenez l’habitude de traiter immédiatement une tâche n’exigeant que quelques minutes, comme un appel téléphonique ou une brève réponse à un e-mail: cela nécessite moins d’énergie que de le garder en tête. Si vous avez plusieurs mini-tâches à effectuer, enchaînez-les le plus possible; vous en serez quitte en un quart-heure, tout en évitant une liste de tâches kilométrique.

Discipline

Vous avez du mal à vous concentrer, vous êtes trop fatigué(e) ou en panne d’inspiration? Ce n’est peut-être pas le moment opportun pour le travail que vous êtes en train de faire. Il suffit d’alterner avec une autre tâche et de redémarrer avec un regard neuf. Accroître sa concentration et sa productivité ne s’apprend pas en un jour : accordez-vous un temps d’intégration et faites preuve de discipline. N’est-ce pas là une bonne résolution?

  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook

, , ,