Workation : bureau à la plage

Les workations  sont assurément tendance. Le principe ? Travailler dans un endroit idyllique propice à la créativité et aux solutions originales. Une combinaison entre travail et vacances qui doit favoriser une concentration sans précédent.

Chefs d’entreprise connectés

Les chefs d’entreprise aiment ces endroits paradisiaques. Il s’agit pour eux d’une manière de prendre l’air sans pour autant perdre de vue le fichier clients. Car une journée sans répondre aux mails est une journée sans fidélisation de la clientèle.

Ces endroits constituent du reste des lieux incontournables pour rencontrer des semblables, voire faire du réseautage. À l’ombre d’un palmier évidemment. Et les agences de voyages l’ont compris depuis longtemps. Faire la fête avec des hommes d’affaires à Fuerteventura ? Régler des dossiers sur le plage ? Les fans de Surf Office adorent.

Flexworking au carré

Est-ce aussi possible avec votre équipe ? Loger avec tout votre département dans le Sud, dans une maison avec vue sur mer ou à flanc de montagne ? L’idée est séduisante. Mais il faut aussi penser à travailler. Et vous pourrez le faire sans être dérangé, avec une concentration optimale. La combinaison entre travail et plaisir conduirait à des résultats créatifs et productifs. Une forme ultime de flexworking ? Difficile de refuser, non ?

Quand le travail pendant les vacances devient la norme

Le fait que votre manager considère vos vacances comme des workations peut toutefois être pénible. Votre chef continue à vous soumettre des idées ou des futures tâches pendant vos vacances ? Toute une équipe applique cette manière de travailler et reste également en ligne pendant les vacances ? Cette méthode de travail imprégnera alors sans aucun doute la culture de l’organisation. Avec un risque de difficile équilibre entre travail et vie privée pour les travailleurs à long terme.

Allez à la piscine

Continuer à travailler en vacances aura non seulement une influence sur votre propre énergie et santé, mais aussi sur les personnes qui vous entourent. Aux enfants : “Allez à la piscine. Je vérifie mes mails.” Ou : “Pas de dessert pour moi chérie, j’attends un appel urgent.” Dans ces conditions, mieux vaudra y réfléchir à deux fois…

  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook

, , , , , ,