Entreprendre : cela vaut-il (encore) la peine ?

Questions Capitales a déjà consacré bon nombre d’articles à la création d’une entreprise et à l’établissement comme indépendant, que ce soit à temps plein, à titre complémentaire, ou comme pensionné. Il ne s’agit cependant pas de données statiques et immuables, c’est pourquoi nous avons jugé utile de réexaminer la situation et son évolution.

En tant qu’indépendant… 

Pour savoir dans quelle direction vous souhaitez vous lancer, vous devez tout d’abord vous demander sous quel statut vous souhaitez travailler : en tant qu’indépendant ou comme chef d’entreprise rémunéré ? En tant que personne physique ou morale ? Un indépendant qui travaille comme personne physique est un peu dans la même situation qu’un indépendant à la tête d’une entreprise unipersonnelle. Dans les deux cas, tous les revenus du travail servent au paiement des frais (professionnels) et des impôts. Ce qui reste, va à la fortune personnelle, en d’autres mots, c’est votre “salaire”. L’avantage d’être indépendant personne physique, c’est bien sûr que cela demande un minimum d’investissements et d’administration. L’inconvénient, c’est que la personne physique est civilement responsable pour toutes les obligations de son activité, ce qui peut entraîner de gros inconvénients en cas de faillite.  Malheureusement, si l’entreprise marche bien et rapporte beaucoup, l’indépendant est rapidement confronté à un taux d’imposition élevé, à des tarifs bien supérieurs à ceux de l’impôt sur les sociétés.

… ou comme chef d’entreprise rémunéré ?

Pour devenir un chef d’entreprise rémunéré, il faut bien évidemment tout d’abord créer une entreprise. C’est en effet cette entreprise qui paiera votre salaire. L’avantage – comparé à la situation ci-dessus – est qu’il y a, pour certaines formes de société, une responsabilité financière limitée et surtout que l’impôt des sociétés est plus faible que l’impôt des personnes physiques. En outre, il est possible d’opter pour des techniques de rémunération fiscalement intéressantes. D’ailleurs, la rémunération ne doit pas être composée du seul salaire. Il existe d’autres manières de rémunérer un chef d’entreprise pour son travail. Mais avant d’entrer dans les détails, il est nécessaire de décider quel type d’entreprise va vous engager.

  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook

, , , , , , , , ,